Le chauffage pour serre, idéal contre le gel

Lorsque l'hiver arrive, il faut songer à isoler du froid vif vos plantes carnivores, tropicales ou autres végétaux sensibles. Un bon chauffage pour serre est indispensable pour cela, mais encore faut-il choisir celui qui s'adaptera le mieux à la vôtre.

Le chauffage pour serre, idéal contre le gel 

Il y a 1 produit.
  • Voir:
Afficher 1 - 1 de 1 produit
Afficher 1 - 1 de 1 produit

Des chauffages de nature différente selon les dimensions de la serre


Il existe deux types de chauffage pour serre : électrique ou au pétrole. Pour une petite serre de moins de 6 m², on privilégiera un poêle à pétrole lampant.
Bien que nécessitant davantage d'entretien qu'un chauffage électrique, ainsi qu'une fréquente aération, le chauffage à pétrole est simple à installer et avantageusement économique. De plus, son allumage génère une vapeur d'eau qui humidifiera l'air, tout en garantissant une chaleur constante. Une atmosphère dont raffoleront vos plantes tropicales !
Le chauffage pour serre tunnel en revanche, sera électrique, comme pour toute serre de 12 m² ou plus. Ce système équipé d'une ventilation aspire l'air chaud en haut de la serre et le redistribue via des tuyaux flexibles, donc orientables.

Pourquoi le chauffage pour serre tunnel est-il indispensable ?


Certaines plantes cultivées à l'année ont besoin d'avoir une température constante, nous pouvons citer, entre autres : les plantes tropicales et carnivores, les pélargoniums, les fuchsias...
Installer un petit chauffage pour serre va permettre de faire ses semis, quelle que soit la saison.
La température, par exemple avec un chauffage pour serre tunnel électrique, est très précise. Elle peut donc être parfaitement réglée pour favoriser la germination des plantes et leur croissance. Si la serre est correctement isolée, la consommation du chauffage pour serre de jardin ne sera pas extrêmement importante.

Pour plus d'informations sur les différents modèles de grand ou petit chauffage pour serre tunnel, n'hésitez pas à nous contacter.